La répartition géographique des allocataires de minima sociaux fin 2005

Brou ADJÉ et Emmanuelle NAUZE-FICHET - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Au 31 décembre 2005, 3,5 millions de personnes étaient allocataires des minima sociaux, soit 7,5% de la population âgée de 20 ans ou plus. Leur proportion est plus importante dans les DOM, dans les départements du bassin méditerranéen et du nord de la France, ainsi qu’en Seine-Saint-Denis. Les allocataires du minimum vieillesse sont en proportion plus nombreux dans le sud du pays, notamment dans les départements ruraux et dans les DOM. La répartition géographique des allocataires du revenu minimum d’insertion (RMI) et de l’allocation de parent isolé (API) recoupe largement celle des taux de chômage. La correspondance est moins nette pour l’allocation de solidarité spécifique (ASS), dont le nombre d’allocataires est aussi lié au poids spécifique du chômage de longue durée et à la part des plus de 50 ans dans la population. Les bénéficiaires de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) sont eux aussi inégalement répartis, avec une incidence de la situation économique et de l’âge des populations, mais aussi de l’équipement du département en structures d’accueil pour adultes handicapés. En six ans, la répartition des allocataires des minima sociaux a principalement évolué sous l’effet de la diminution du nombre de bénéficiaires du minimum vieillesse. Pour les minima sociaux d’âge actif, la hiérarchie des départements est globalement proche de celle de 1999, à l’exception de la Seine-Saint-Denis qui a connu une détérioration sensible de sa situation.

pdf Études et résultats - 528 - La répartition géographique des allocataires de (...) Téléchargement (2.2 Mo)
pdf Études et résultats - 528 - La répartition géographique des allocataires de (...) Téléchargement (3.9 Mo)