La réduction du temps de travail vue par les salariés hospitaliers en 2003

Romuald LE LAN - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

La réduction du temps de travail dans les établissements de santé a été mise en place en 2000 dans le secteur privé et en 2002 dans le secteur public. En 2003, 84 % des salariés de ces établissements se disent concernés par la réforme qui s’est concrétisée principalement par la mise en place de jours de RTT.

Un salarié hospitalier sur deux mentionne des changements d’horaires et un sur quatre des changements dans le contenu des tâches à effectuer. Les augmentations d’effectifs consécutives à la RTT étaient encore peu perçues en 2003, en particulier chez les salariés du secteur public.

Au total, 46 % des salariés hospitaliers ont ressenti une dégradation de leurs conditions de travail suite à la mise en place de la RTT, tandis que 45 % n’ont perçu aucun changement.

Les salariés les plus anciens et ceux qui exercent dans le secteur public semblent moins satisfaits par la mise en œuvre de la RTT. Néanmoins, plus d’un salarié sur deux estime avoir vécu une amélioration de ses conditions de vie hors travail. Le fait d’avoir gagné du « temps libre » est majoritairement apprécié, mais ce sentiment s’accompagne souvent d’une augmentation ressentie du rythme de travail.

pdf Étude et résultats - 469 - La réduction du temps de travail vue par les (...) Téléchargement (507.3 ko)