La prise en charge de la douleur chez les personnes âgées vivant à domicile

Élodie ALBEROLA et Bruno MARESCA - Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (CRÉDOC) - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

La douleur est un phénomène très présent chez les personnes âgées. Cependant, hormis les moments de douleur intense, les personnes âgées sollicitent très peu les soignants et craignent les médications qui les rendraient passives. En effet, bien que signe certain de l’âge, la douleur est avant tout ressentie comme preuve de vie. Être en capacité d’y résister atteste d’une vitalité active. Aussi, les médecins éprouvent des difficultés à interpréter ce silence et à évaluer l’intensité de la douleur. La récurrence dans le discours des patients et des soignants du poncif sur « les douleurs de l’âge » marque des failles dans la considération et le traitement de la douleur. En outre, il y a souvent des divergences d’appréciation du phénomène douloureux entre médecins et infirmiers, ces derniers étant, par leurs pratiques, plus proches des patients.

Les personnes âgées ont tendance à banaliser leur douleur ; elles préfèrent avoir recours aux antalgiques de base, évitant parfois certaines médications par crainte d’effets secondaires gênants. Le plus important pour elles et de garder une part d’autonomie et de se maintenir à domicile.

pdf Études et résultats - 566 - La prise en charge de la douleur chez les (...) Téléchargement (468.1 ko)