La prise en charge de la dépendance des personnes âgées : une comparaison internationale

Laurence ASSOUS, Pierre RALLE - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Malgré des situations diverses, la part des personnes âgées de plus de 80 ans est en forte augmentation dans les pays industrialisés. Elle était en moyenne de 1,6 % en 1960 pour les quinze pays de l’Union européenne, de 3,8 % en 1997 et elle représentera 5,6 % de leur population à l’horizon 2020. À cette date, le Japon, l’Italie et la Grèce auront la part la plus importante de personnes très âgées et donc potentiellement dépendantes. La prise en charge de la dépendance relève des soins médicaux et de l’assistance à la vie quotidienne que la famille et les services sociaux assurent différemment selon les pays. Dans les pays « beveridgiens », le niveau de protection est inégalé dans les pays scandinaves et beaucoup moins généreux dans les pays anglo-saxons. Dans certains pays « bismarckiens », la dépendance a été reconnue comme un nouveau « risque » mais généralement assorti de conditions limitatives. En Europe du Sud, une logique d’aide sociale continue à prédominer. En raison des évolutions démographiques et sociologiques, le rôle dévolu à l’aide familiale sera appelé à évoluer, notamment dans les pays du sud.

pdf Études et résultats - 74 - La prise en charge de la dépendance des personnes (...) Téléchargement (156.9 ko)