La conjoncture des hôpitaux publics et privés participant au service public hospitalier au premier trimestre 1999

Georges GADEL et Claire LESDOS-CAUHAPÉ - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Au premier trimestre 1999, dans les hôpitaux publics, la progression du nombre d’entrées ralentit en soins de courte durée (+0,4%). Le nombre de journées
réalisées se poursuit au même rythme (+0,6%). L’activité des soins de suite, de réadaptation et de longue durée progresse, quant à elle, moins rapidement. En psychiatrie, le nombre d’entrées continue fortement à augmenter (+ 3,7%), alors que le nombre de journées diminue. Ce même trimestre, dans les hôpitaux privés
participant au service public, la progression du nombre d’entrées est également
de moindre importance en médecine (+1,2%) alors qu’elle s’accélère encore
en chirurgie (+2,6%). Si la baisse du nombre de journées se poursuit pour les soins de courte durée, elle s’accentue à nouveau en psychiatrie et se stabilise en soins de suite et de réadaptation.

pdf Études et résultats - 27 - La conjoncture des hôpitaux publics et privés (...) Téléchargement (263 ko)