La conjoncture des hôpitaux publics et privés participant au service public hospitalier au troisième trimestre 1999

Nelly GOUIDER - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

L’activité des hôpitaux publics progresse au cours du troisième trimestre 1999 au rythme modéré observé depuis le début de l’année (+0,8 % en rythme annuel pour les entrées totales en hospitalisation complète). Le nombre d’entrées pour des soins de courte durée (médecine, chirurgie, obstétrique) y augmente modérément (+0,6 %) alors que le nombre de journées réalisées se stabilise après le ralentissement enregistré depuis le début de l’année. En psychiatrie, le nombre d’entrées accentue encore sa forte progression au cours du troisième trimestre (+5,6 % en rythme annuel) alors que le nombre de journées, qui ne cessait de diminuer depuis 1995, se stabilise également.

Le nombre de journées pour soins de suite et de réadaptation ralentit sa progression au cours du troisième trimestre 1999 (+0,3 %). Après une forte progression en 1998, l’évolution des journées d’hospitalisation en soins de longue durée enregistre une certaine décélération. Ce même trimestre, le nombre d’entrées totales des hôpitaux privés participant au service public hospitalier diminue légèrement aussi bien dans les soins de courte que de moyenne et longue durée (-0,3 %).

pdf Études et résultats - 50 - La conjoncture des hôpitaux publics et privés (...) Téléchargement (187.5 ko)