La CMU au 31 décembre 2000

Bénédicte BOISGUÉRIN - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Au bout d’un an de mise en œuvre, la couverture de base offerte par la CMU bénéficie à 1,1 million de personnes. Elle assure également la couverture complémentaire de près de 5 millions de personnes, soit 8 % de la population française, 7,5 % en Métropole (de 3,6 % en Vendée à 13,7 % dans le Vaucluse) et 36 % dans les DOM. 

La montée en charge du dispositif s’est poursuivie tout au long de l’année 2000, sans encore de flux significatifs de sorties liés aux renouvellements de droits.

7 % des dossiers de CMU sont, à la fin 2000, gérés par des organismes complémentaires. Les bénéficiaires les plus récents sont plus nombreux à utiliser cette option. Les dépenses découlant de la couverture complémentaire sont, en début d’année, principalement tournées vers la médecine de premier recours (honoraires médicaux et médicaments). Elles évoluent vers une diversification qui, en structure, les rapproche davantage des dépenses constatées pour l’ensemble des bénéficiaires d’une couverture complémentaire.

pdf Études et résultats - 107 - La CMU au 31 décembre 2000 Téléchargement (177.5 ko)