L’hébergement social (hors urgence) : 70 000 personnes sans logement accueillies en établissements

Thierry MAINAUD - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Résultats de l’enquête ES 2008

Plutôt jeunes et souvent en famille, 70 400 personnes, dont un tiers d’enfants
accompagnant des adultes, sont hébergées fin 2008 dans les établissements pour
adultes et familles en difficulté sociale en dehors de l’hébergement d’urgence.
Elles font face à différentes situations : à des difficultés qui ne leur permettent pas
d’accéder ou de se maintenir dans le logement (38 % des adultes), à une sortie
d’institution (9 %), à une rupture familiale, à des violences ou une rupture conjugale (15 %) ou encore à une demande d’asile (27 %).
La moitié des adultes sont « actifs », mais parmi ceux-ci un sur deux est au chômage. Un quart des adultes sont dans l’impossibilité administrative ou médicale d’exercer une activité professionnelle. Enfin, les autres ont renoncé à chercher un emploi, font des études ou sont à la retraite…
Le séjour dans un établissement dure 9 mois en moyenne, variant de moins d’un mois à plus de deux ans selon les personnes. À son issue, 30 % des personnes accèdent à un logement en propre et 13 % sont logées par des proches. Cependant, 45 % restent dans l’hébergement social, retournent à la rue, dans un hébergement de fortune ou partent sans laisser d’adresse.

pdf Études et résultats - N° 766 - L’hébergement social (hors urgence) : 70 000 (...) Téléchargement (250.8 ko)