L’exercice en groupe des médecins libéraux

Sophie AUDRIC - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Selon une enquête réalisée en 2002 par la Drees et la Caisse nationale d’assurance-maladie (Cnamts), 44 % des médecins libéraux exercent en groupe, tandis que 11 % partagent par ailleurs leurs locaux avec d’autres professionnels. Le taux d’exercice en groupe varie néanmoins fortement d’une spécialité à l’autre : de 15 % pour les psychiatres à 80 % pour les radiologues. Les spécialités réputées les plus techniques comme la pneumologie, l’anesthésie ou la radiologie sont celles où le taux d’exercice en groupe est le plus fort à l’inverse de la pédiatrie et de la médecine générale. L’exercice en groupe est en outre plus fréquent dans la zone Ouest de la France, à l’inverse de l’Est et de la Méditerranée, et chez les médecins plus jeunes.

Deux tiers des médecins en groupe exercent dans une Société civile de moyens (SCM), qui permet de partager équipement, personnel et locaux ainsi que les frais y afférant. Les honoraires perçus par les médecins en SCM, en Société d’exercice libéral ou en Société de fait sont supérieurs « toutes choses égales par ailleurs » à ceux perçus dans un autre cadre. Les médecins en groupe emploient par ailleurs plus souvent des salariés - surtout les radiologues - même si le nombre de salariés par associé est plus faible que celui observé chez les médecins n’exerçant pas en groupe.

pdf Études et résultats - 314 - L’exercice en groupe des médecins libéraux Téléchargement (512.7 ko)