L’exercice de la médecine générale libérale - Premiers résultats d’un panel dans cinq régions françaises

Marielle AULAGNIER, Yolande OBADIA, Alain PARAPONARIS (Inserm Unité 379), Bérengère SALIBA-SERRE (Inserm Unité 379), Bruno VENTELOU (Inserm Unité 379, Greqam-Cnrs), Pierre VERGER et les membres du comité de pilotage - Observatoire régional de la santé de Provence-Alpes-Côte d’Azur (ORS - PACA) - François GUILLAUMAT-TAILLIET - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Les médecins généralistes libéraux déclarent des durées de travail hebdomadaires comprises entre 55 et 59 heures, gardes et astreintes comprises, selon les régions du panel. Les activités en dehors du cabinet médical sont plus fréquentes dans les régions les plus rurales. Pour ceux qui exercent en groupe, pratique plus fréquente chez les jeunes médecins, cette durée moyenne est inférieure de deux à quatre heures. Au total, un praticien sur deux se déclare désireux de réduire sa durée de travail hebdomadaire, d’un volume de 12 heures environ.

Les recommandations de bonnes pratiques constituent le premier outil d’aide à la prescription et à la prise en charge des patients. L’utilisation de sites Internet comme source de connaissance est plus marginal dans la pratique des médecins, alors que le taux d’équipement informatique est élevé : 85 % des médecins disposent d’un ordinateur à leur cabinet. Globalement, trois médecins sur quatre déclarent être satisfaits de leur activité professionnelle. Cette satisfaction décroît notamment avec l’âge et la durée de travail, elle augmente avec le volume d’activité et l’exercice en secteur 2.

pdf Études et résultats - 610 - L’exercice de la médecine générale libérale - (...) Téléchargement (310.2 ko)