L’évolution des opinions des Français sur les questions sociales entre 2002 et 2007

Marie DAVID - BVA Opinion

La vague 2007 de l’enquête barométrique de la DREES permet d’observer une
préoccupation forte et constante des Français sur les questions sociales. Les Français acceptent de mieux en mieux la nécessité des réformes pour combler le déficit de la Sécurité sociale mais sont plus sceptiques quant à leur application.

Le chômage reste leur première préoccupation mais nettement moins cette année (34% contre 43% en 2005 et 2006). Les inquiétudes portent de plus en plus sur la pauvreté et les inégalités sociales : 83 % d’entre eux considèrent que depuis cinq ans la pauvreté et l’exclusion ont augmenté (+20 points en six ans) et estiment que toutes les catégories de populations peuvent être concernées.

Sur la question des retraites, les Français intègrent de plus en plus le recul de l’âge de la retraite (24 %, +6 points par rapport à 2000) ou l’allongement de la durée de cotisation (29 %, +4 points par rapport à 2006). Parallèlement ils sont plus critiques que les années précédentes quant au niveau de vie des retraités actuels par rapport à celui de l’ensemble de la population.

Ce pessimisme s’accompagne d’une volonté de conserver les systèmes actuels tant de retraite basée sur la répartition, que de protection sociale (refus d’une mise en concurrence des caisses publiques et des assurances privées).

pdf Études et résultats - 652 - L’évolution des opinions des Français sur les (...) Téléchargement (307.5 ko)