L’évolution des opinions des Français en matière de santé et de protection sociale entre 2000 et 2005

Pierre BOISSELOT - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Les cinq vagues de l’enquête barométrique de la Drees, échelonnées entre 2000 et 2005 permettent d’appréhender certaines évolutions de l’opinion des Français sur les grands thèmes touchant la protection sociale.

En 2005, un Français sur deux, contre 62% en 2000, pense que l’état de santé de la population s’est amélioré au cours des dernières années. Une majorité d’entre eux se disent « bien informés » en matière de santé, mais cette proportion tend également à diminuer. Les préoccupations demeurent, concernant les risques sanitaires liés à l’alimentation, avec toutefois un sentiment d’amélioration. Les opinions favorables à la limitation des dépenses de santé sont quant à elles en progression : les Français sont moins nombreux en 2005 à estimer que « les dépenses ne peuvent être limitées car la santé n’a pas de prix » ou « qu’il est normal dans un pays développé que l’on dépense de plus en plus pour la santé ». Ils sont au contraire plus nombreux à penser que le niveau des dépenses est trop élevé à cause d’une mauvaise gestion du système de santé.

Malgré ces critiques, l’attachement au système de solidarité reste fort, et les solutions envisagées par les personnes interrogées visent surtout à infléchir les comportements des patients et des médecins. Cet attachement se retrouve pour l’ensemble du système de protection sociale : en 2005, 73% des Français se déclarent attachés au caractère public des systèmes de retraite et d’assurance maladie, contre 43% en 2000. Ils considèrent aussi plus souvent que la protection sociale a un poids « normal » dans le revenu national, bien qu’ils jugent possible de faire certaines économies et soient peu enclins à augmenter leur participation financière sous forme de cotisations.

pdf Études et résultats - 462 - L’évolution des opinions des Français en matière de (...) Téléchargement (645.9 ko)