L’essor des modèles prédictifs dans les systèmes de santé internationaux

GIFAux côtés des modèles qui s’appuient notamment sur le génome pour essayer de prévoir la survenue de pathologies précises chez un individu, des modèles prédictifs d’événements relatifs au système de soins, tels que l’hospitalisation non programmée ou l’entrée dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, se développent depuis une décennie.

Dans ces modèles, un score de risque est associé à chaque individu. Ce score décrit la probabilité que l’événement modélisé ait lieu. Cette information permet ensuite au système de santé de réagir en mettant en place les actions nécessaires pour retarder ou éviter sa survenue. En favorisant l’identification d’individus comparables en matière de risque de santé, elle est aussi précieuse pour évaluer les organisations de soins et de services. Un usage des modèles prédictifs de coûts pour allouer des ressources aux assureurs et aux organisations des soins s’est également développé, notamment au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Référence : David Berstein, Emin Agamaliyev (DREES), 2017, « L’essor des modèles prédictifs en santé dans les systèmes de santé internationaux », Études et Résultats, n°1018, Drees, juillet.