L’épargne en prévision de la retraite en 2003-2004

Amandine BRUN-SCHAMMÉ et Michel DUÉE - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

L’enquête Patrimoine de 2003-2004 de l’INSEE fournit un état des lieux des comportements d’épargne des ménages en vue de leur retraite, avant que n’interviennent les effets de la réforme des retraites d’août 2003. 10 % des ménages déclarent détenir un plan d’épargne retraite, 9 % un Plan d’épargne populaire (PEP), près d’un quart des valeurs mobilières et plus du tiers une assurance vie. Se constituer une épargne en vue de la retraite est un motif invoqué en moyenne par 39 % des détenteurs d’un de ces quatre produits d’épargne de long terme. Les trois quarts des produits d’épargne retraite sont constitués à cette fin, et c’est encore dans plus d’un quart des cas le motif invoqué par les ménages ayant souscrit une assurance vie ou un PEP, et dans un cinquième des cas pour les placements en valeurs mobilières.

Globalement la détention de ces quatre produits d’épargne augmente avec le niveau de revenu, et ils sont plus souvent utilisés par les indépendants et les ménages propriétaires de leur logement. Mais épargner en vue de sa retraite est, pour les détenteurs d’un de ces produits, une préoccupation surtout liée à l’âge plutôt qu’aux revenus, en particulier entre 45 et 64 ans.

pdf Études et résultats - 500 - L’épargne en prévision de la retraite en (...) Téléchargement (758.4 ko)