L’Earned Income Tax Credit aux États-Unis : un crédit d’impôt ciblé sur les foyers de salariés modestes

Olivier BONTOUT - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

L’EITC est un crédit d’impôt attribuable aux foyers dans lesquels au moins une personne travaille. Les hausses de barèmes au cours des années 90 ont fait de l’EITC un mécanisme substantiel de soutien aux revenus des familles aux États-Unis. Il concerne, en 1998, 19,5 millions de foyers américains, pour un coût voisin de 31 milliards de dollars, soit 1,8 % du budget fédéral. Il bénéficie surtout à des foyers dont le chef est une personne isolée ayant au moins un enfant. Grâce à lui, environ 4,3 millions de personnes ont franchi le seuil de pauvreté, au-dessous duquel demeurent environ 11 % des ménages. Ses effets sur le marché du travail sont modestes, mais positifs : il aurait contribué à la hausse des taux d’activité au cours de la période récente, surtout pour les personnes seules ayant des enfants. Son effet négatif sur l’activité des femmes mariées aurait conduit, en définitive, à un faible impact sur le volume total d’heures travaillées.

pdf Études et résultats - 51 - L’Earned Income Tax Credit aux États-Unis : un (...) Téléchargement (303.3 ko)