L’asthme chez les adolescents des classes de troisième

Christine DE PERETTI et Nathalie GUIGNON - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Dans le cadre du cycle triennal d’enquêtes en milieu scolaire, les élèves de classe de 3e ont été interrogés au cours de l’année scolaire 2000-2001 sur divers aspects de leur santé. La présente étude fournit quelques données de cadrage concernant l’asthme.

Un adolescent sur sept (14,5 %) déclare avoir eu au moins un épisode asthmatique au cours de sa vie. L’asthme actuel, c’est-à-dire le fait d’avoir déjà eu de l’asthme, déclaré des sifflements ou un traitement contre l’asthme au cours de l’année précédant l’enquête concerne pour sa part près d’un élève sur dix (9,8 %).

Les garçons déclarent plus fréquemment avoir souffert d’asthme au cours de leur vie, mais en ce qui concerne l’asthme actuel, les différences selon le sexe se réduisent à l’adolescence.

La prévalence de l’asthme n’apparaît pas différente selon la profession du père de famille, à l’exception des enfants d’agriculteurs, dont seuls 5,9 % indiquent souffrir d’un asthme déclaré comme actuel. Les élèves scolarisés en ZEP semblent également moins fréquemment souffrir d’asthme (7 %). La quasi-totalité des élèves (90 %) qui ont déclaré souffrir d’un asthme actuel sont traités, ou l’ont été au cours des douze mois précédant l’enquête, sans différence significative selon le sexe ou la profession du père.

À l’instar de ce qui a été constaté pour les autres générations enquêtées (grande section de maternelle et CM2), le facteur géographique est un élément déterminant : ainsi, à tout âge, ce sont les élèves vivant sur la façade atlantique qui déclarent le plus fréquemment souffrir d’asthme dit « actuel » (un peu plus de 13 %, contre une moyenne nationale de 9,8 %).

pdf Études et résultats - 369 - L’asthme chez les adolescents des classes de (...) Téléchargement (356.4 ko)