L’appréciation de l’Allocation personnalisée d’autonomie par ses bénéficiaires ou leurs proches

Amandine WEBER - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

L’enquête réalisée au 1er semestre 2003 auprès d’un échantillon de 2 614 bénéficiaires de l’Allocation personnalisée d’autonomie à domicile a permis de recueillir leurs appréciations ou celles de leurs proches sur le dispositif.

87 % des allocataires ont jugé les démarches d’obtention de l’Apa plutôt simples. Toutefois, plus d’un quart des bénéficiaires ont trouvé les délais d’attente jusqu’au premier versement de la prestation plutôt longs, dans un contexte de montée en charge du dispositif.

15 % des bénéficiaires disent aussi avoir rencontré des difficultés pour recruter le personnel nécessaire pour les aider, mais la quasi-totalité des allocataires y sont parvenus et dans 95 % des cas le service d’aide auquel ils ont eu recours leur convient.

Si 59 % des bénéficiaires estiment le montant de l’Apa suffisant, un tiers est d’un avis contraire, notamment les allocataires qui recourent à une aide complémentaire à celle prévue par l’Apa. Le quart des bénéficiaires qui acquittent une participation financière rencontre aussi des difficultés pour le faire.

L’Apa aurait permis à plus de la moitié des personnes âgées de recouvrer une certaine autonomie, et notamment à celles qui, à l’origine, étaient moins dépendantes. Néanmoins, plus du tiers des bénéficiaires estime avoir besoin d’heures d’aide à domicile supplémentaires, et la moitié d’aides techniques. 20 % des bénéficiaires envisagent d’ailleurs, au regard principalement de leur état de santé, de faire réévaluer leur situation.

pdf Études et résultats - 371 - L’appréciation de l’Allocation personnalisée (...) Téléchargement (430.5 ko)