L’allocation personnalisée d’autonomie au 31 mars 2006

Margot PERBEN - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Au 31 mars 2006, 948 000 personnes bénéficiaient de l’APA, soit une augmentation de 1,1 % par rapport à la fin décembre 2005. Cette hausse est liée à la croissance du nombre de bénéficiaires à domicile. Le taux d’acceptation des premières demandes d’obtention de l’APA est demeuré stable (trois cas sur quatre pour les bénéficiaires de l’APA à domicile et neuf cas sur dix en établissement). Comme lors des trimestres précédents, 6 % des bénéficiaires à domicile et 8 % en établissement sont sortis du dispositif. Par ailleurs, au 31 mars 2006, 59 % des bénéficiaires de l’APA vivaient à domicile et 41 % d’entre eux, en établissements d’hébergement pour personnes âgées (EHPA).

La part des bénéficiaires de l’APA relevant du GIR 4 reste stable (43 %) et la proportion des personnes modérément dépendantes est toujours plus élevée à domicile (56 %) qu’en établissement (25 %). À domicile, le montant moyen du plan d’aide (479 euros) est resté stable. Pour les bénéficiaires de l’APA en établissement, cette allocation leur permet d’acquitter 68 % du tarif dépendance (405 euros par mois en moyenne).

pdf Études et résultats - 503 - L’allocation personnalisée d’autonomie au 31 mars (...) Téléchargement (395.4 ko)