L’aide sociale à l’enfance : davantage d’actions éducatives et de placements décidés par le juge

Marie RUAULT et Daniel CALLEGHER - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

En 1998, plus de 270 000 enfants, soit un peu moins de 1 % des enfants et adolescents de 21 ans et moins, bénéficient d’un placement ou d’une prise en charge en action éducative, au titre de l’aide sociale à l’enfance (ASE). Depuis 1992, ce nombre a augmenté de 5 % alors que le nombre total d’enfants et d’adolescents a diminué de plus de 3 %.

140 000 enfants et adolescents sont accueillis par l’ASE et bénéficient d’un placement : au cours des années 80, leur nombre a diminué de plus de 20 %. Le nombre d’enfants ayant bénéficié d’une action éducative a, quant à lui, augmenté de plus de 27 % entre 1984 et 1998, pour atteindre 130 000.

D’après une analyse réalisée à partir des enquêtes sur l’aide sociale depuis 1973, la judiciarisation des mesures d’aide sociale à l’enfance s’est développée depuis la décentralisation. La part des enfants confiés à l’aide sociale et bénéficiant de mesures judiciaires s’est accrue à partir de 1983 pour atteindre près de 75 % en 1998.

pdf Études et résultats - 46 - L’aide sociale à l’enfance : davantage d’actions (...) Téléchargement (312.9 ko)