L’activité des établissements de santé en 2005 en hospitalisation complète et partielle

Séverine ARNAULT, Arnaud FIZZALA, Isabelle LEROUX et Philippe LOMBARDO - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

En 2005, l’activité des établissements de santé publics et privés de France métropolitaine s’est accrue de 3,2 %. Cette hausse s’explique essentiellement par celle de l’hospitalisation partielle (+6,5 %), tandis que l’hospitalisation complète se stabilise (-0,1 %).

En médecine, chirurgie, obstétrique (MCO), l’hospitalisation partielle poursuit sa croissance (+11,3 %), notamment en chirurgie ambulatoire et dans les cliniques privées. Par ailleurs, la durée moyenne de séjour continue de diminuer (moins de 6 jours).

En psychiatrie générale, l’activité à temps complet enregistre une baisse de 0,8 %, surtout dans les établissements publics.

L’activité des établissements de santé en soins de suite et de réadaptation (SSR) continue de croître, quel que soit le mode d’hospitalisation (+2,0 % pour les entrées et +8,8 % pour les venues). Enfin, l’activité en soins de longue durée poursuit sa diminution (-5,0 %).

Globalement, en hospitalisation partielle, le nombre de places augmente (+2,5 %) mais beaucoup moins que l’activité ; parallèlement, en hospitalisation complète le nombre de lits diminue alors que l’activité est stable.

pdf Études et résultats - 546 - L’activité des établissements de santé en 2005 en (...) Téléchargement (468.9 ko)