L’activité des établissements de santé en 1999 : poursuite d’une tendance modérée à la croissance de l’activité

Valérie CARRASCO, Marc JOUBERT et Édith THOMPSON - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

En 1999, le nombre de séjours dans les établissements de santé poursuit sa croissance modérée (+1,6 %), dans le prolongement de la tendance passée (+1,3 % en 1998, +0,9 % en 1997). En hospitalisation complète, la durée moyenne de séjour continue à diminuer et s’accompagne d’une baisse du nombre de lits (-1,3 %), et corrélativement du nombre de journées d’hospitalisation. La redéploiement vers l’hospitalisation partielle se poursuit très nettement avec une hausse sensible du nombre de séjours qui s’y réalisent dans les trois types d’établissements, publics, privés sous Objectif quantifié national (OQN), et privés sous dotation globale (DG). Le secteur sous OQN se tourne davantage vers les affections ophtalmologiques et cutanées tandis que les deux autres secteurs développent les soins de base, ainsi que les examens de contrôle et de dépistage. En psychiatrie, l’activité progresse dans les établissements publics, plutôt en hospitalisation complète mais pour des séjours plus courts ; leur durée moyenne décroît de plus de deux jours. En soins de suite et de réadaptation, le redéploiement vers l’hospitalisation partielle s’accentue également, particulièrement dans le secteur sous dotation globale, qui couvre près de la moitié des entrées et venues, et où l’hospitalisation complète régresse alors que l’hospitalisation partielle progresse de plus de 9 %. En soins de longue durée où l’activité est concentrée dans le public, le nombre de journées réalisées augmente de 1,6 %.

pdf Études et résultats - 118 - L’activité des établissements de santé en 1999 : (...) Téléchargement (181.4 ko)