L’action sociale des communes - Premiers résultats

Nathalie DUTHEIL - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

D’après l’enquête Action sociale des communes réalisée par la DREES auprès de 1 832 municipalités, huit communes sur dix développent d’abord des actions en faveur des personnes âgées. L’aide en faveur des personnes en difficulté sociale ainsi que des enfants et adolescents concerne quatre communes sur dix. Les actions destinées aux personnes handicapées ne sont, par contre, menées que par deux communes sur cent.

Plus la commune est grande, plus les champs d’intervention de l’action sociale communale sont diversifiés : 30 % des communes de 10 000 habitants et plus développent des actions auprès de ces quatre types de publics contre 10 % des communes de 5 000 à 10 000 habitants.

Le nombre d’activités mises en œuvre dans chacun des champs d’intervention est également d’autant plus important que la commune est grande. La nature de ces activités varie aussi avec la taille de la commune, sauf en matière d’enfance où crèches, haltes-garderies et centres de loisirs sont privilégiés pour l’ensemble des municipalités.

Les communes de plus de 10 000 habitants proposent aussi davantage que les communes moyennes des logements-foyers aux personnes âgées et des logements d’urgence aux personnes en difficulté. Les communes peuvent également attribuer des prestations en nature ou en espèces ; les premières étant les plus répandues (huit communes sur dix sont concernées).

Le Centre communal d’action sociale (CCAS) conduit seul l’ensemble de ces interventions sociales dans quatre communes sur dix.

pdf Études et résultats - 195 - L’action sociale des communes - Premiers (...) Téléchargement (334.6 ko)