L’action sociale des communes de 5 000 à moins de 200 000 habitants

Nathalie DUTHEIL - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Les communes de 5 000 à moins de 200 000 habitants sont environ 1 900, soit 5 % des 36 679 communes que compte le territoire français. Une enquête a été réalisée par la Drees sur les actions menées par ces communes au cours de l’année 2000 au titre de leur politique d’action sociale.

Les actions mises en œuvre s’adressent en majorité aux personnes âgées, puis aux personnes en difficulté sociale et aux enfants ou adolescents ainsi que, pour une minorité d’entre elles, aux personnes handicapées.

Les deux actions les plus souvent proposées aux personnes âgées sont le portage de repas à domicile (66 %) et les services d’aide ménagère (52 %).

Concernant l’aide apportée aux personnes en difficulté sociale, elle est d’autant plus importante et fréquente que la commune est grande. Les actions privilégient le plus souvent les services (apurement d’impayés, fonds d’aide aux jeunes, logements d’urgence…) plutôt que l’accueil dans des structures ou établissements spécifiques.

Le nombre d’actions réalisées pour les enfants et les adolescents varie peu avec la taille des communes, sept sur dix gérant des structures d’accueil collectif (crèches, haltes-garderies, centres de loisirs). Les communes de grande taille ont aussi mis en place des prestations en nature, le plus souvent sous forme de tarifs réduits.

Enfin, un quart des communes met en œuvre une action à destination des personnes handicapées. Il s’agit le plus souvent de transports (deux sur dix), par contre elles sont peu nombreuses à gérer un établissement ou un service pour enfants ou adultes handicapés.

pdf Études et résultats - 307 - L’action sociale des communes de 5 000 à moins de (...) Téléchargement (449.9 ko)