L’accueil familial de personnes âgées et d’adultes handicapés

Christel ALIAGA et Emmanuel WOITRAIN - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Au 1er janvier 1997, environ 12 000 personnes âgées ou handicapées étaient hébergées en famille d’accueil, dont plus de la moitié sont handicapées. Ce mode d’accueil reste encore marginal comparé à l’hébergement en établissement pour lequel on compte 700 000 personnes âgées ou handicapées. De plus, il est réparti de façon très disparate selon les régions. Les personnes âgées hébergées en accueil familial sont majoritairement des femmes (74 %), dont plus de la moitié sont âgées de 80 ans et plus, alors que les personnes handicapées comptent 47 % de femmes. Si la plupart des personnes âgées vivaient à leur domicile auparavant, les adultes handicapés, quant à eux, venaient d’un établissement social ou médico-social. 9 000 particuliers - dont la quasi totalité (96 %) sont des femmes - disposent d’un agrément pour l’accueil de personnes âgées ou handicapées. Les accueillants sont relativement âgés puisque six sur dix ont 50 ans ou plus. En outre, près d’un accueillant sur deux était inactif, chômeur, en stage d’insertion ou de formation avant d’obtenir l’agrément.

pdf Études et résultats - 31 - L’accueil familial de personnes âgées et d’adultes (...) Téléchargement (358.5 ko)