Endettement et surendettement : des ménages aux caractéristiques différentes

Murielle MONROSE - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Selon l’enquête Patrimoine réalisée par l’Insee en 1997-1998, 46,6 % des 23,7 millions de ménages enquêtés étaient endettés, dont 10 millions (41,5 %) pour des besoins privés.

Les caractéristiques des ménages endettés et, parmi eux, de ceux ayant des charges de remboursement élevées proches du surendettement, sont relativement différentes. Les ménages jeunes, âgés de 30 à 39 ans (57 %), occupant un emploi (77 %) et au niveau de vie élevé s’endettent de façon générale plus souvent que les autres. Les ménages endettés à titre privé ayant un niveau de vie élevé ont plus souvent contracté des emprunts immobiliers (42 %) que les ménages les moins aisés qui s’endettent plutôt pour des achats matériels (voiture, équipement ménager, etc.) ou des raisons de trésorerie (39 %. Huit ménages endettés à titre privé sur dix (7,8 millions) ont consacré moins de 30 % de leur revenu annuel au remboursement de leur dette. Toutefois, les charges de remboursement supportées sont d’autant plus lourdes que les ménages sont moins aisés et cumulent divers types d’emprunts.

Le surendettement - défini ici comme des charges de remboursement des dettes dépassant 30 % du revenu annuel - concernerait entre 2 et 7 % des ménages, soit 1,5 million d’entre eux. Il s’agit surtout de ménages jeunes, qui occupent un emploi, et dont le surendettement est lié au cumul de prêts immobiliers et non immobiliers. Le risque de surendettement, qui diminue avec le niveau de vie des ménages, provoque souvent des difficultés financières pendant plusieurs années.

pdf Études et résultats - 251 - Endettement et surendettement : des ménages aux (...) Téléchargement (438 ko)