En 2006, les hôpitaux publics en déficit

Engin YILMAZ - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Entre 2005 et 2006, la situation financière des hôpitaux publics s’est détériorée.
Contrairement à 2005 où le montant des produits était supérieur à celui des charges (avec un excédent de 200 millions d’euros), l’année 2006 est marquée par un déficit de 200 millions d’euros. Ce montant représente 0,4 % des produits. Les charges du secteur public hospitalier ont augmenté plus rapidement que les produits totaux (+2,9 % contre +2,2%).

Les centres hospitaliers régionaux (CHR), hors AP-HP, et les centres hospitaliers (CH) grands et moyens ont vu leur situation économique se dégrader. Le nombre de ces établissements en déficit a augmenté nettement : 23 CHR sur 30 le sont
en 2006 alors qu’en 2005, ils étaient 16 dans cette situation. Quant aux CH grands et moyens, un peu plus de la moitié est en déficit en 2006 alors qu’en 2005 cette
proportion était d’un tiers. En revanche, les centres hospitaliers de petite taille, les
hôpitaux locaux (HL) et les centres hospitaliers spécialisés (CHS) sont restés
globalement excédentaires en 2006.

Compte tenu de la montée en charge de la tarification à l’activité (T2A), les financements directement liés à l’activité progressent de 41 %. En 2006, ils
représentent 21 % des produits versés aux hôpitaux publics par l’assurance maladie obligatoire.

pdf Études et résultats - 684 - En 2006, les hôpitaux publics en déficit Téléchargement (404.6 ko)