Débuts de vie professionnelle et acquisition de droits à la retraite

Carine BURRICAND et Franz KOHLER - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

L’âge de début d’acquisition de droits à la retraite et le rythme d’acquisition de ces droits en début de carrière peuvent être spécifiquement analysés grâce au nouvel Échantillon interrégimes de cotisants. Les générations récentes commencent à cotiser pour leur retraite plus tardivement que les anciennes, du fait notamment du prolongement des études et d’une insertion sur le marché du travail plus difficile. Au 31 décembre 2001, alors que plus de la moitié des générations nées avant 1960 avaient commencé à cotiser au plus tard à 18 ans, seuls 30 % des hommes et 18 % des femmes de la génération 1970 sont dans ce cas. Les âges de début de carrière ont toutefois tendance à se resserrer au fil des générations, une majorité d’actifs ayant continué à acquérir des droits pour leur retraite avant 21 ans. Le nombre de trimestres acquis par cotisation au bout des cinq premières années d’activité s’est dans le même temps réduit au fil des générations. À 25 ans, plus de six cotisants sur dix nés dans les années 50 avaient validé au moins 20 trimestres d’assurance, contre moins de la moitié des générations nées en 1966 et 1970. En dehors des périodes validées au titre de l’activité professionnelle, le nombre de trimestres validés sans contrepartie de cotisation, dit « assimilés », a progressé au fil des années. À l’âge de 30 ans, ces derniers représentent au total 10 % des trimestres d’assurance acquis par la génération 1970 contre moins de 1 % pour les générations les plus anciennes. Parmi les trimestres assimilés, la part de ceux acquis au titre du chômage indemnisé a fortement progressé, passant de 10 % pour la génération 1954 à 38 % pour celle née en 1970.

pdf Études et résultats - 401 - Débuts de vie professionnelle et acquisition de (...) Téléchargement (469.6 ko)