53 % d’infirmiers en plus entre 2014 et 2040, une forte hausse qui répond à la demande de soins

GIFDans l’hypothèse de comportements constants et d’un maintien des politiques en vigueur, le nombre d’infirmiers devrait augmenter de 53 % entre 2014 et 2040 pour atteindre 881 000 infirmiers actifs en 2040. Cette hausse serait largement plus importante que l’augmentation de la population et se traduirait par une forte progression de la densité de professionnels. Cependant, le vieillissement de la population devrait susciter une hausse des besoins de soins comparable à celle du nombre d’infirmiers.

Les infirmiers devraient être de plus en plus nombreux à cesser leur activité, en raison de l’arrivée à l’âge de la retraite des générations issues des quotas élevés des années 2000. Cependant, si les quotas se maintiennent, l’arrivée de nouveaux praticiens compensera largement ces nombreux départs tout au long de la période de projection.

L’allongement des carrières devrait entraîner un vieillissement de la profession. L’exercice libéral devrait se développer au détriment du salariat non hospitalier hors établissements pour personnes âgées. Enfin, la répartition régionale des infirmiers resterait aussi hétérogène qu’en 2014.

Référence : Christelle Millien (DREES), 2018, « 53 % d’infirmiers en plus entre entre 2014 et 2040, une forte hausse qui répond à la demande de soins », Études et Résultats, n°1062, Drees, mai.