Comptes nationaux de la santé 2002

Annie FÉNINA et Yves GEFFROY

La dépense courante de santé a atteint 158 milliards d’euros en 2002, soit en moyenne 2 579 euros par habitant. Le montant de la consommation de soins et de biens médicaux est de 136 milliards d’euros, soit une augmentation par rapport à 2001 de 6,4 % en valeur et de 3,9 % en volume.

Cette augmentation, plus élevée en valeur que celle observée l’année précédente, porte à 8,93% contre 8,65 % en 2001 la part de la consommation de soins et de biens médicaux dans le PIB. Le médicament, dont l’augmentation a été de 5,1 % en valeur et 6,2 % en volume en 2002, est le secteur qui contribue le plus depuis 1997 à la croissance de la consommation en volume, suivi des soins ambulatoires et du secteur hospitalier. La dépense nationale de santé représente, en 2002, 9,74 % du Produit intérieur brut (PIB) contre 9,45 % l’année précédente. En 2001, la France était placée en cinquième position des pays de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).